UNE GRAINE HISTORIQUE

 

Le long de la route de la soie entre l'Asie et la Méditerranée, les explorateurs découvrirent les amandes...

 

Les amandiers s'étendaient alors sur les bords de la Méditerranée, surtout en Italie et en Espagne. Ils furent par la suite implantés en Californie au cours du XVIIIème siècle par les pères Franciscains. Au début, les conditions climatiques ne permettaient pas d’obtenir une rentabilité élevée. Mais, au XIXème siècle, les arbres devinrent de plus en plus productifs. Au cours des années 1970, les chercheurs développèrent les principales variétés cultivées aujourd'hui aux États-Unis (Non-pareil, Carmel, Monterey, ...).

Au fil de l’Histoire, les amandes gardèrent leur signification religieuse, ethnique et sociale. Lors des mariages, des baptêmes, il est courant d'offrir des amandes dans du tulle pour symboliser la joie, la bonne santé et la fortune.

LES PARTICULARITES DE L'AMANDIER

 

L' amandier fait partie de la famille des rosaceae et mesure de 6 à 8 mètres de haut. Très sensible au froid puisque les fleurs apparaissent avant les feuilles dès les mois de février-mars, il est cultivé dans les régions tempérées.

 

Il existe deux familles d’amandiers :

  • ceux à fleurs roses qui ont pour fruit les amandes amères
  • ceux à fleurs blanches qui donnent des amandes douces consommées fraîches ou séchées

Le fruit est enveloppé d'une drupe à chair fumée non comestible fibreuse et coriace, de couleur verte, qui éclate à maturité. Le noyau contient une, parfois deux amandes, de forme ovale et de couleur blanche, recouverte d’un mince tégument brun.

 

Comme les amandiers ne s’auto-pollinisent pas seuls, des arbres mâles sont plantés à intervalles réguliers, pour que les abeilles pollinisent les fleurs plus facilement.

Lorsque les pétales tombent, le fruit vert commence à apparaître. Il se développe et, arrivé à maturité, il se fissure puis s’ouvre. Au fur et à mesure, la coque (ou noyau) devient de plus en plus visible laissant alors la noix sécher à l’intérieur.

UNE ARBORICULTURE MINUTIEUSE

 

La récolte s’effectue à l’aide de machines vibrantes qui font tomber les amandes à terre. Elles sèchent alors à même le sol avant d'être récoltées par aspiration.

Les coques sont ouvertes et les amandes récupérées. Elles sont ensuite classées par taille et par qualité. Les amandes subissent de nombreux contrôles tout au long du traitement pour vérifier leur état de fraîcheur et leur conformité par rapport au cahier des charges du producteur.

Les amandes peuvent alors être emballées suivant les différentes tailles et conservées à une température de 0-4°C avec une faible humidité (hygrométrie de 60-65%).

LES PAYS PRODUCTEURS

 

Les États-Unis sont en tête pour la production de fruits à écales. Ils fournissent à peu près 80% de la production mondiale d’amandes (suivant les années).

Aux États-Unis, près de 6 000 arboriculteurs pratiquent cette culture. Leurs exportations ont souvent varié au cours des dernières années et se montent à près de 65% de la quantité totale disponible aux USA (production, stocks et importations). Cette arboriculture occupe la 7ème place dans les exportations américaines, dépassant ainsi celles du vin, des oranges, des pommes, du raisin... L’amande est la première noix exportée.

AMANDES GRILLEES ET SALEES

 

 

 

Mais l'amande c'est aussi :

 

- des VITAMINES (Vitamine A,  B1, B2, B3, B6, Folate, E)

 

- des SELS MINERAUX (Calcium, Fer, Magnesium, Phosphore, Potassium, Sodium, Zinc, Cuivre, Manganèse, Selenium)

 

*Apports Journaliers de Référence pour un adulte-type (8400 kJ / 2000 kcal)